Hello Boss

La 1ère websérie conçue pour vous aider à trouver l'emploi que vous recherchez !

En 2021, à l’occasion des 10 ans de Hello Handicap, Handicap.fr a lancé une nouvelle web-série qui vise à mettre en lumière les dirigeants se mobilisant pour l’emploi direct des travailleurs handicapés, en participant notamment au salon digital Hello handicap.

Dans « Hello boss », les présidents, directeurs généraux et autres leaders « hangagés » s’expriment !

Cette initiative part d’un constat : quels que soient le secteur d’activité et la taille de l’entreprise, les politiques pour l’intégration des personnes en situation de handicap les plus efficaces sont portées par le « top management ».

Alexandre Bompard - Carrefour

1er employeur privé de France, Carrefour embauche 6 000 salariés handicapés. L’entreprise souhaite devenir la 1ère du pays à encourager et pérenniser leur employabilité. L’essentiel ? Se focaliser sur les compétences, exhorte son PDG, Alexandre Bompard.

Anne Rigail - Air France

Pour le deuxième épisode, la parole est donnée à Anne Rigail, directrice générale d’Air France, qui vient de signer son 11e accord handicap. Le mot d’ordre, cette semaine : responsabilité ! Du 26 au 29 octobre 2021, l’entreprise participera pour la seconde fois au salon digital Hello handicap, dédié aux travailleurs handicapés. Plus de 30 000 offres à pourvoir et 150 employeurs engagés !

Charles Lantieri - FDJ

Pour le troisième épisode, la parole est donnée à Charles Lantieri, directeur général délégué de la Française des Jeux. La FDJ c’est quoi ? 16 milliards d’euros de mises collectées, 11 milliards de gains redistribués… La moitié des adultes Français ont déjà joué au Loto, Euro Millions et autres jeux de grattage et paris sportifs. L’égalité des chances, c’est son credo. La fondation d’entreprise de la FDJ consacre ainsi près d’un quart de son budget à des projets permettant l’inclusion des personnes en situation de handicap. Si, en 2020, le taux d’emploi direct de l’entreprise FDJ s’élève à 5,5 %, l’objectif est de dépasser le seuil légal de 6 % pour l’ensemble du groupe en 2024. Il compte notamment sur le salon de recrutement digital Hello handicap, du 26 au 29 octobre 2021, pour le réaliser. Faites vos jeux !

Augustin De Romanet - ADP

Pour le quatrième épisode, la parole est donnée à Augustin De Romanet, président du groupe ADP (anciennement Aéroports de Paris), qui a pour mission d’accueillir, chaque année, de façon « responsable », 400 millions de passagers. « Quoi de mieux pour une personne que d’être reconnue dans sa contribution à la société par le travail ? », interroge-t-il. A fortiori pour une personne handicapée, qui peut être injustement source de préjugés sur ses compétences, estime-t-il. En quelques années, le taux d’emploi des travailleurs handicapés d’ADP est passé de 3 % à plus de 7 %, « un succès majeur », se félicite son président.

Thomas Branche - Assystem

L’intérêt des parcours différents
Pour le sixième épisode, point de vue de Thomas Branche, vice-président senior et membre du conseil d’administration d’Assystem, un groupe d’ingénierie indépendant français opérant notamment dans l’énergie, le nucléaire, le bâtiment, le transport et l’industrie. Sa devise ? « Créativité, diversité et solidarité ». L’un des enjeux majeurs, pour Thomas Branche, est de réussir à faire travailler, ensemble, des salariés d’horizons très divers, avec différents angles de vue, afin d’optimiser la compétence collective. « Nous ne cherchons surtout pas des équipes de clones ! », revendique-t-il, mettant en lumière le parcours de vie « hors normes » des personnes handicapées qui vient enrichir les équipes. « Quand on s’est lancé en 2007, le handicap était un sujet qui fédérait les convaincus, aujourd’hui c’est un sujet d’entreprise », se félicite Thomas Branche qui assure qu’il n’y a désormais aucun processus de recrutement, de réflexion sur les trajectoires professionnelles ni de travail sur les postures managériales qui n’intègrent pas cette question.

Guillaume Richard - Oui Care

Les compétences avant tout !
Cette initiative part d’un constat : quel que soit le secteur d’activité ou la taille de l’entreprise, les politiques pour l’intégration du handicap les plus efficaces sont portées par le « top management ». Pour cette première, Guillaume Richard, président fondateur du groupe leader de services à la personne Oui Care, explique ce que lui inspire l’alliance « performance et handicap ». « La performance économique est intimement liée à la capacité d’une entreprise à inclure et insérer les travailleurs handicapés », assure-t-il. Par ailleurs, « dans un métier profondément humain comme le nôtre, ce qui nous intéresse le plus c’est la personne, ses compétences et non pas des critères superficiels tels que la couleur de peau, l’âge, le sexe ou un handicap quel qu’il soit », poursuit le « boss ».

Nicolas Dufourcq - BPI

Favoriser la rencontre
Pour le septième épisode, la parole est donnée à Nicolas Dufourcq, directeur général de BPI France (Banque publique d’investissement). Un exemple de réussite au sein de son entreprise ? L’intervention de Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat en charge des Personnes handicapées, auprès de milliers d’entrepreneurs, pour expliquer les bénéfices du recrutement des travailleurs handicapés. Pour encourager cet élan inclusif, il exhorte à faire tomber « les barrières mentales » et à favoriser la rencontre. Tout l’enjeu du salon Hello handicap qui rassemblera, du 26 au 29 octobre 2021, 20 000 candidats et près de 200 entreprises.

Christophe Martinoli - DXC Technology

La diversité, une richesse en entreprise
Pour le neuvième épisode, la parole est donnée à Christophe Martinoli, président de DXC Technology, groupe mondial de services informatiques. Sa mission : « délivrer l’excellence », grâce, notamment, à des valeurs essentielles : la collaboration et la culture d’inclusion. La force vive de l’entreprise ? « La diversité de ses talents ! », rétorque son président. « 80 % des handicaps sont invisibles et nombre d’entre eux se développent durant la carrière professionnelle, constate Christophe Martinoli. C’est pourquoi DXC a mis en place une politique handicap afin de garantir le maintien en emploi, de prévenir les ruptures de parcours et d’attirer les nouveaux talents », grâce à des aménagements de poste de travail, des jours de congés pour se rendre à des rendez-vous médicaux, etc. Le patron exhorte à changer la perception du handicap, le banaliser et le déculpabiliser. « Beaucoup de chemin reste à parcourir ! », constate-t-il.

Jean-Pierre Farandou - SNCF

«A la SNCF, seules les compétences comptent», revendique Jean-Pierre Farandou, PDG de la SNCF. Au sein de l’entreprise, 40 «correspondants handicap» accompagnent les 6 500 salariés handicapés afin de permettre une intégration optimale.

Frédéric Bernadet - Vinci

Aménager le poste de travail
Pour le huitième épisode, la parole est donnée à Frédéric Bernadet, directeur opérationnel des travaux publics Ile-de-France et travaux maritimes et fluviaux chez Vinci construction France. « Le handicap est l’affaire de tous ! », affirme-t-il, s’appuyant sur le fait qu’au cours de leur vie, 50 % des salariés sont concernés par une situation de handicap de manière temporaire ou définitive. Pourtant, dans les entreprises, le « handicap » est, encore trop souvent, synonyme d’« exclusion ». « Il est de notre devoir moral de pouvoir offrir à ces personnes un parcours professionnel durable et, ce, au-delà des obligations légales », estime-t-il. Cela passe notamment, selon lui, par l’aménagement du poste de travail. Employé chez Vinci depuis plusieurs années, Manuel, chef de chantier, a ainsi pu bénéficier d’un véhicule adapté à ses besoins, après un accident grave de trajet, ainsi que d’un gyropode, un dispositif de locomotion à deux roues, pour faciliter ses déplacements sur le chantier.

Alexis Rerolle - STMicrolectronics

La diversité ? Un moteur d’innovation, selon Alexis Rerolle, vice-président du groupe STMicrolectronics. Pour lui, aucun doute, la singularité est vectrice de performance. Cette semaine, c’est lui le «boss» ! Ça promet d’être électr(on)ique…

Olivier Pouligny - Umanis

Accompagnement sur-mesure et sensibilisation
Pour le treizième épisode, la parole est donnée à Olivier Pouligny, directeur général d’Umanis, une entreprise du service numérique française qui compte 3 000 collaborateurs en France et à l’international. Ses quatre valeurs fondamentales ? L’excellence, la responsabilité, le respect et la convivialité. Elles se traduisent notamment par la signature, en 2017, d’un accord agréé en faveur de l’insertion et du maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap. Ces dernières bénéficient ainsi d’un accompagnement personnalisé pour l’intégration, l’aménagement du poste de travail ou la gestion de leur carrière auprès d’une référente mission handicap. En parallèle, l’ensemble des recruteurs et managers sont formés sur les sujets du handicap et de l’inclusion, via des serious games, e-learning, etc. « Nous avons encore de belles idées (d’outils de sensibilisation) à venir pour la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées » du 15 au 21 novembre 2021, assure Olivier Pouligny.

Eric Fourel - EY

Eric Fourel, président d’EY France, un cabinet d’audit financier et de conseil, compte sur le salon digital Hello handicap pour recruter des travailleurs handicapés, qui constituent, selon lui, une richesse pour l’entreprise et ses clients. Magnéto !

Patrick Martin - Groupe Martin-Belaysoud

Des accords volontaristes sur 3 ans
Pour le cinquième épisode, la parole est donnée à Patrick Martin, président du groupe Martin-Belaysoud, spécialisé en fournitures industrielles, sanitaires, plomberie et produits sidérurgiques. Selon lui, l’exemplarité en matière de handicap implique « d’assumer ses responsabilités collectives ». « Nous devons être, particulièrement à l’égard des personnes en situation de handicap, non discriminants, bienveillants, respectueux et accueillants », exhorte le chef d’entreprise. A l’issue de la crise sanitaire, le groupe dit avoir signé des accords « extrêmement volontaristes » pour favoriser le recrutement, l’intégration et le maintien en emploi des travailleurs handicapés « avec des objectifs ambitieux pour les trois prochaines années ». Participer au salon digital Hello handicap, du 26 au 29 octobre 2021, est donc un moyen de concrétiser cette « stratégie volontariste ».

Eric Dumont - Pomona

Eric Dumont, président du directoire de Pomona, grossiste auprès des professionnels des métiers de bouche, présente les actions mises en place pour favoriser le recrutement des personnes en situation de handicap.

Marie Guillemot - KPMG France

Marie Guillemot, présidente de KPMG France, leader de l’audit et du conseil qui réunit 10 000 professionnels dans 150 pays, dédié à la performance des entreprises, veut faire de son cabinet le premier engagé pour une création de valeurs responsables. Dans le champ du handicap, sa mission HandiKap ouvre les postes à tous les profils, en s’appuyant notamment sur les outils technologiques.

Eric Lombard - Caisse des dépôts

Pour Eric Lombard, directeur général de la Caisse des dépôts, diversité rime avec force et pérennité, dans une entreprise… A condition d’un accompagnement spécifique et d’un poste adapté. Son ambition ? «Etre un acteur exemplaire du handicap.»

Sébastien Soriano - IGN

Des outils adaptés pour être opérationnel
Pour le dix-septième et ultime épisode, la parole est donnée à Sébastien Soriano, directeur général de l’IGN (Institut national de l’information géographique et forestière), un institut public chargé de décrire et de représenter le territoire français. En 2017, il a installé Tadeo pour permettre aux salariés sourds et malentendants d’avoir accès à une traduction en langue des signes des réunions. L’entreprise affirme s’adapter aux personnes en situation de handicap, aussi bien celles accueillies au sein de l’institution, de manière temporaire, que celles qui y travaillent et rencontrent un problème de santé ou d’autonomie et qu’il faut accompagner, notamment via la mise à disposition de fauteuils ergonomiques, souris verticales, écrans adaptés… Son ambition ? « Un corps social représentatif de la société ».